L'efficacité d'un extrait naturel

TOUT LE MONDE SAIT aujourd'hui qu'un grand nombre de maladies sont causées par des bactéries et des virus. Les symptômes accompagnant une infection par des champignons ou par des parasites ressemblent énormément à ceux des infections bactériennes ou virales. Il en résulte beaucoup d'erreurs de diagnostic et, par conséquent, de traitements inefficaces.

A notre connaissance, l'extrait de pépins de pamplemousse s'impose comme le premier remède capable d'atteindre les multiples sortes de micro-organismes. La liste des analyses de laboratoires ayant fait l'objet de publications, démontre la multitude des agents pathogènes sur lesquels l'efficacité de cet extrait naturel a pu être testée.

Les micro-organismes pathogènes s'installent de préférence dans les parties du corps où les tissus sont les plus affaiblis. Un tel affaiblissement est souvent lié à des toxines qui ont pénétré dans l'organisme : par exemple, les toxines liées à la pollution, aux additifs alimentaires. A ces toxines externes viennent s'ajouter les intoxications internes du corps dues à une nutrition déséquilibrée, une mauvaise digestion.

Ces poisons ne réussissent pas à se fixer dans le corps tant que la vie, en tant qu'énergie, "reste en mouvement". C'est seulement quand le flux énergétique se trouve amoindri que le terrain devient propice pour accueillir les toxines et les agents pathogènes.

Les blocages énergétiques sont liés au stress, aux angoisses, aux crispations, aux attitudes négatives, etc. Pour éliminer une maladie de façon définitive et en profondeur, il faudrait donc pratiquer la détente, le lâcher prise, l'élimination des substances toxiques et la libération des micro-organismes pathogènes pour éviter de nouvelles intoxications.

 

Bibliographie : « Secrets et Merveilles du Pamplemousse » et « Le Manuel de l’Extrait de Pépins de Pamplemousse », de Shalila Sharamon et Bodo J. Baginski. Editions Médicis.

 

L’extrait de pépins de pamplemousse n’est pas un médicament

 mais un complément alimentaire et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical.